Le plaisir c’est mal !

 

Même si notre société actuelle prône le plaisir, l’impact des interdictions passées est encore bien présent pour la plupart d’entre nous. En effet, il ne faut pas oublié que le droit aux plaisirs, au repos est encore tout récent dans l’histoire de l’humanité.

 

En France, les premiers congés payés ont été institués en France le 9 novembre 1853 par un décret de l’empereur Napoléon III, mais seulement au bénéfice des fonctionnaires. Il faut attendre 1936 pour que les salariés obtiennent leurs premières semaines deux semaines de vacances, 3 en 1956, puis à 4 en 1969 et enfin à 5 semaines en 1982.

 

Les origines de cette interdiction sont multiples souvent sociale et religieuse

 

Les restes d’éducations religieuses chrétiennes par exemple où le plaisir est un péché, plaisir charnel mais aussi plaisir de la table, plaisir matériel avec le luxe…il faut toujours faire passer les autres avant soi ce qui revient à ne jamais écouter ses désirs, ces besoins.

Au niveau sociale aussi longtemps dans les familles les enfants devaient travailler aussi à la ferme aider les parents à survivre, la personne étant traitant de fainéante si elle ne se pliait pas aux corvées souvent brutalisé et malmené si elle osait se reposer ou s’amuser.

Il faut bien comprendre que c’était une question de survie, s’il ne travaillait pas, il ne gagnait rien (je parle de la population en générale.

 

Donc bien que la société est fait d’énormes progrès en ce qui concerne le droit aux plaisirs, il se peut que durant votre enfance, vous n’ayez pas reçu l’autorisation aux plaisirs vivant pour le coup beaucoup de culpabilité et tout cela de façon inconsciente.

 

Comment peut se traduit cette interdiction au plaisir :

  • on tombe malade dès le 1° jour de vacances
  • on casse un objet juste le mois où l’on avez suffisamment pour se faire plaisir
  • on rate un rendez-vous important…etc

 

Rappelez vous on apprend par mimétisme, si vos parents ne s’autorisaient jamais au repos, culpabilisant à chaque minute où ils ne faisaient rien, s’ils n’ont pas appris à se détendre, à relâcher, à s’offrir du plaisir dans leur vie, il est fort probable que vous subissez encore des interdictions inconscientes de vous faire plaisir provoquant de autosabotages à tout ce qui pourrait vous amener un réel plaisir.

 

Une autre interdiction inconscient qui peut bloqué l’accès au plaisir, la question de mérite.

Si vous avez une image négative de vous-même il se peut que vous ne pensiez pas mériter ce qui vous arrive de bien dans la vie et de mettre tout en place inconsciemment pour perdre se plaisir.

 

Il y a un autre facteur qui joue sous le terme de plaisir, c’est le domaine de la sexualité. Le mot plaisir est associé à la sexualité. Mais selon votre vécue et les croyances que vous entretenez à ce sujet vous pouvez bloqué l’accès aux plaisirs dans ce domaine mais aussi dans les autres domaines.

Plaisir = sexualité = c’est mal …en raccourcis plaisir = c’est mal

 

Voilà pour aujourd’hui, j’espère que cette vidéo vous a plaît, si c’est la cas n’hésitez pas à mettre un j’aime cela me fait très plaisir et permet de me faire connaître.

En attendant la prochaine vidéo vous pouvez vous abonner à ma chaine Youtube ou à mon blog Osez être heureuse. Et je vous dis à très bientôt.

Stéphanie

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu